Formation avec la réalité virtuelle : Financement de l’OPCA
Articles

Formation avec la réalité virtuelle : Financement de l’OPCA

Organiser Workshops Innovation

L'OPCA pour financer sa formation avec la réalité virtuelle

Le monde de la formation professionnelle est en pleine effervescence, allant dans le sens d’une professionnalisation accrue. Les réformes gouvernementales et les lois régissant ce secteur sont exigeantes en termes de qualité et tendent à responsabiliser les employés en ce qui concerne leur plan de carrière.

C’est ainsi que le domaine de la formation professionnelle se digitalise et fait appel à des technologies innovantes, comme l’apprentissage à distance ou la réalité virtuelle. Les OPCA, qui sont des organismes gouvernementaux, ont pour mission de récolter les fonds et de les redistribuer en faveur des actions de formation, en veillant à ce qu’elles s’inscrivent dans une démarche de qualité.

Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon sur l’apport de la réalité virtuelle pour la formation, le rôle des OPCA, et le financement des actions basées sur la VR.

Entrez en immersion dans le monde de la réalité virtuelle au sein de la formation des collaborateurs en entreprise. Retour sur cette expression de « réalité virtuelle », sur les différentes possibilités qu’elle offre et ses applications dans la formation. Enfin, focus sur les bénéfices du recours à la réalité virtuelle dans ce domaine.

Qu’est-ce qu’un OPCA ?

Un OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) est chargé de gérer le financement des actions de formation continue dans le milieu professionnel. Son rôle est de collecter des fonds auprès des entreprises, pour les redistribuer en faveur de la formation professionnelle.

Une part de la masse salariale est ainsi consacrée à la formation professionnelle et à la validation des acquis des entreprises. La contribution financière à la formation des employés est une action obligatoire pour tous les organismes.

Les actions de formation sont souvent déléguées aux OPCA, qui perçoivent directement la contribution des entreprises, et les reversent aux bénéficiaires des formations. À côté de la prise en charge financière, ces organismes ont également un rôle de conseil, d’information et d’aide à la mise en place de plans de formation.

Une entreprise qui désire financer une action de formation doit en faire la demande auprès de l’OPCA dont elle dépend. Un conseiller se charge d’envoyer aux responsables un dossier qui doit être rempli et renvoyé, accompagné de certains autres documents, comme le devis de l’organisme de formation sélectionné.

Le financement de la formation peut se faire soit en payant directement l’organisme qui l’assure, soit au moyen d’un remboursement après la fin de l’action.

Il est important de noter que chaque secteur d’activité est rattaché à un OPCA :

  • L’OPCA Agefos est chargé de la formation dans les PME et TPE
  • L’OPCA Constructys s’occupe des formations dans le secteur du Bâtiment
  • L’OPCA Fafiec est destiné aux formations dans les métiers du numérique, de l’ingénierie des études et de l’événementiel
  • L’OPCA transport concerne les formations des transporteurs routiers, de marchandises, maritimes, sanitaires…

La réalité virtuelle au service de la formation continue

Depuis plusieurs années, la formation professionnelle en entreprise s’est mise au diapason de l’évolution technologique. La réalité virtuelle fait partie des nombreux outils utilisés pour améliorer l’apprentissage et se mettre en situations réelles lors d’une session de formation. Cette technologie a ouvert de nouvelles perspectives dans le domaine de la formation.

La réalité virtuelle permet en effet de simuler une activité sans soumettre les apprenants à un danger, de présenter les informations d’une manière flexible, et de reproduire des situations précises en agissant sur les paramètres de la simulation. Grâce à cette technologie, il est possible de concevoir des environnements virtuels pertinents pour le processus d’apprentissage.

Apports de la réalité virtuelle pour la formation professionnelle

La réalité virtuelle utilisée dans la formation est un dispositif innovant qui permet aux apprenants de bénéficier d’une simulation tout en engageant leur corps, ce qui contribue à les motiver. L’information à transmettre est présentée en trois dimensions, et les sujets se forment en étant immergés dans un environnement virtuel.

Grâce à cette technologie, les apprentissages sont facilités, car la réalité peut être augmentée ou enrichie et l’information acquise vient compléter les apprentissages perçus en mode traditionnel.

Il est ainsi possible d’augmenter les capacités de perception des apprenants, en proposant des informations sensorielles. Cela permet par exemple de voir à travers des objets, ou dans l’obscurité, voire même de changer l’échelle du temps et de l’espace.

Les apprenants sont en mesure de percevoir ce qui est inaccessible aux cinq sens, ce qui aide à créer dans l’esprit des représentations mentales des phénomènes à apprendre.

La réalité virtuelle est également un excellent outil qui permet de matérialiser des données abstraites par des schémas concrets ou des figures. De plus, cette technologie aide à expliciter certaines données ambiguës, en y ajoutant des diagrammes, des figures ou des flèches, pour passer facilement au modèle mental, qui permet de comprendre la notion objet de la formation.

VR

Exemples d’utilisation de la réalité virtuelle dans la formation professionnelle

Les possibilités d’utilisation de la réalité virtuelle sont quasiment infinies. Elle trouve en effet sa place dans les formations et apprentissages qui nécessitent une simulation, comme sur une machine ou un moyen de transport, mais aussi dans la mise en situations particulières ou dangereuses.

La réalité virtuelle permet d’appréhender les formations d’une manière ludique et pédagogique. Elle offre un vrai plus en termes d’apprentissages par rapport aux formations basées sur des outils classiques.

Simuler des situations dangereuses

 Le domaine de la sécurité fait partie des formations qui utilisent le plus la technologie de réalité virtuelle. Il est en effet possible de simuler des exercices de sécurité u des situations périlleuses, sans que l’apprenant ne soit mis en danger. Ce dernier est ainsi placé dans une situation de stress, pour apprendre à adopter un comportement adéquat, tout en restant en sécurité.

Visiter n’importe quel endroit

 Grâce à la réalité virtuelle, il est possible d’accéder à n’importe quel lieu pour apprendre. Par exemple, si la formation porte sur une chaîne de montage, ou l’utilisation de nouvelles machines, les apprenants peuvent être amenés au cœur de l’action.

L’apprenant est partie prenante de sa formation

 La formation basée sur la réalité virtuelle est complètement interactive. Les utilisateurs sont ainsi acteurs de leur propre formation, à laquelle ils prennent part à l’aide de jeux de rôles. Par exemple, les formateurs peuvent décider de placer les apprenants dans une boutique virtuelle, et de leur demander de réaliser un argumentaire de vente.

Un OPCA peut-il financer des formations basées sur la réalité virtuelle ?

Depuis plusieurs années, le secteur de la formation professionnelle évolue et se métamorphose. Cette évolution est en grande partie liée aux réformes instituées par l’état, et qui exigent une offre de formation de qualité, afin de prétendre à un financement.

Ainsi, les organismes de formation sont aujourd’hui dans cette course à la qualité, et proposent des offres de plus en plus innovantes pour être référencées par les financeurs. Les OPCA sont chargés par l’état de contrôler les actions de formation d’un point de vue qualitatif, et de référencer uniquement les organismes qui répondent aux critères.

Un organisme de formation non référencé par les OPCA risque de se voir privé de la prise en charge financière des actions qu’il prodigue. Les clients potentiels se dirigent alors vers les concurrents pour chercher une offre de meilleure qualité, et surtout qui soit reconnue.

Au cœur de cette démarche qualité figurent les innovations technologiques, pour rendre les formations professionnelles moins ennuyeuses, plus attrayantes, plus ludiques et plus efficaces. Face à ces enjeux, la formation se digitalise et se dirige vers de nouveaux outils comme les MOOC, l’e-learning, la réalité virtuelle et même les hologrammes formateurs.

Ces technologies, quand elles sont maîtrisées sont des gages de qualité, elles offrent des formations accessibles, ludiques, faciles à mettre en œuvre et motivantes, car loin des sentiers battus.

error: Ce contenu est protégé !